Accueil COMMUNICATION A NOUS 2 PARKINSON

A NOUS 2 PARKINSON

0
0
1

 

À nous deux  Parkinson
Démystifier cette maladie mal connue, mal comprise en l’explication par le biais de chroniques humoristiques, voilà ce que contient ce livre de Diane Patenaude. La prise de médicaments, la sexualité, l’image de soi, les deuils à passer telles que la perte du permis de conduire, la fi n de sa carrière, tout y passe?et passe bien lorsque les sujets sont abordés avec humour comme le fait si bien l’auteure.La première partie du livre « La Découverte » est la reprise des chroniques de son premier ouvrage intitulé « À nous deux Parkinson ». Dans la seconde partie du livre, « la vitesse de croisière », l’auteure témoigne qu’il est encore possible de garder son humour et d’aimer la vie. Il y a deux façons de lire ce livre : d’un seul coup parce que l’on ne peut plus s’arrêter tellement il est rafraîchissant ou un chapitre par jour pour réfl échir sur chaque leçon de vie que Diane Patenaude nous laisse en cadeau.Deux ans après avoir obtenu son MBA, Diane Patenaude reçoit le prix Relève d’excellence secteur de la santé de l’École des Hautes Études Commerciales (HEC). Son avenir est prometteur. À 36 ans elle apprend qu’elle a la maladie de Parkinson. Combattive jusqu’au bout, elle se consacre en grande partie à aider bénévolement au sein de la Société Parkinson. Le Réseau femmes d’aff aires du Québec lui décerne le prix Bénévole fortement engagée.Cette nouvelle version (nouvelle édition) est complétée par 19 nouvelles chroniques.

Diane Patenaude

Détentrice d’un baccalauréat en psychologie et d’une maîtrise en gestion des affaires (MBA), Diane Patenaude a fait principalement carrière dans le milieu de la santé. En raison de la maladie de Parkinson, elle a dû abandonner son travail à l’âge de 44 ans. C’est 
avec une résilience indéniable qu’elle a repris le fil de la vie en devenant bénévole à la Société Parkinson du Québec. Sa passion lui a valu, en 2005, le Prix Bénévole fortement engagée de la Société Parkinson du Québec décerné par le Réseau des femmes d’affaires du Québec. En 2007, elle a reçu le David Simmonds Parkinson Leadership Award de la Société Parkinson du Canada, notamment pour la publication de son premier ouvrage À nous deux, Parkinson ! Elle devient ainsi la première Québécoise à recevoir cet honneur. Elle a publié également No Parking.

BIBLIO PRESTO

Corinne

59 ans mariée avec Serge (depuis 38 ans) 3 enfants : Sonia 35 ans - Jérémie 32 ans - Marine 25 ans Lieu de vie : Région toulousaine 1ers symptômes de la maladie de Parkinson à 41 ans Diagnostic de maladie de Parkinson à 42 ans (depuis 18 ans) Interruption de carrière professionnelle et mise en invalidité 2e catégorie à 49 ans (depuis 10 ans) transformée en retraite pour inaptitude le 1/6/2014 ! 2012 à aujourd'hui : 2 chirurgies successives du dos - AVC - bris de matériel nécessitant une 3e chirurgie pour le moment évitée grâce à programme d'activité physique intense Animation d'un groupe d'échanges de malades et aidants dans l'établissement thermal d'Ussat-les-Bains réduite aujourd'hui à la période annuelle de cure thermale (2018 = 10e année successive). Bénévolat très actif au sein de l'association France Parkinson depuis 10 ans interrompu en 2018. Représentativité publique et défense des intérêts des jeunes parkinsoniens active jusqu'en 2018. Déléguée départementale (Haute-Garonne) de l'Association France Parkinson de septembre 2014 à fin 2016 De janvier 2017 à janvier 2018 chargée de mission/conseil auprès de la nouvelle déléguée et de relations avec le monde institutionnel, professionnel et associatif. Désormais patiente experte en éducation thérapeutique de la maladie de Parkinson (ETPARK Toulouse) et toujours au service des malades et de leurs proches, notamment "jeunes" (= en âge de vie active) par le soutien du Café Jeunes Parkinson 31 jusqu'en 6/2018.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Corinne
Charger d'autres écrits dans COMMUNICATION

Laisser un commentaire

Consulter aussi

SUITE SOIREE VIDEO : RESPIRER POUR GERER SON STRESS

Après l’écoute d’une présentation de la PCH… un peu de relaxation ! VIDE…