COMMUNICATION

VIVE L’EFFORT PHYSIQUE INTENSE !

SOURCE

Le fitness freinerait l’évolution de la maladie de Parkinson

 

La pratique soutenue d'exercices d'aérobic entretient les connexions cérébrales et empêche le rétrécissement et vieillissement du cerveau.
La pratique soutenue d’exercices d’aérobic entretient les connexions cérébrales et empêche le rétrécissement et vieillissement du cerveau.

Selon une nouvelle étude, dirigée par le Dr J. Eric Ahlskog, neurobiologiste, à la clinique Mayo, aux États-Unis, des activités comme l’aérobic, l’elliptique ou la marche rapide freineraient l’évolution de la maladie de Parkinson.

 

Dans le Jama Neurology, des chercheurs américains préconisent d’intégrer des exercices de fitness et d’aérobic intenses dans les traitements des patients souffrant de la maladie de Parkinson, responsable de l’endommagement progressif du système nerveux. « Plus le patient transpire, a chaud, et est fatigué, plus l’effet sera protecteur sur le cerveau », affirme le Dr J. Eric Ahlskog, neurobiologiste et auteur du « Nouveau Livre de traitement de maladie de Parkinson.

Parmi les activités favorables, l’elliptique et la marche rapide. Les exercices de stretching et d’équilibre pourront quant à eux diminuer les sensations de rigidité des muscles, de mouvements ralentis, de troubles de l’équilibre et de la posture, symptômes caractéristiques de la maladie de Parkinson. Elle se manifeste aussi par des mouvements incontrôlés, dont le tremblement des mains, des bras et des jambes, par la raideur des membres et du buste.

Les chercheurs ont montré que les exercices d’aérobic libèrent des petites protéines dans le cerveau dont l’effet est comparable à celui de l’engrais appliqué à une pelouse. La pratique entretient les connexions cérébrales et empêche le rétrécissement et vieillissement du cerveau provoqués par la maladie.

Pour freiner efficacement les effets de la maladie, la pratique doit être régulière (deux à trois fois par semaine) et progressive et associée au bon dosage du traitement médicamenteux anti-parkinsonien, la carbidopa-lévodopa.

La maladie de Parkinson est la deuxième maladie neurologique la plus fréquente après la maladie d’Alzheimer. Elle touche environ 4 millions de personnes dans le monde et  plus de 300.000 individus sont diagnostiqués chaque année, le plus souvent après 55 ans.

En France, 1 à 2% des Français de plus de 65 ans sont victimes de la maladie de Parkinson et 3,4 % des plus de 75 ans.

A propos de Corinne

58 ans mariée avec Serge (depuis 37 ans) 3 enfants : Sonia 34 ans - Jérémie 31 ans - Marine 24 ans Lieu de vie : Région toulousaine 1ers symptômes de la maladie de Parkinson à 41 ans Diagnostic de maladie de Parkinson à 42 ans (depuis 17 ans) Interruption de carrière professionnelle et mise en invalidité 2e catégorie à 49 ans (depuis 9 ans) transformée en retraite pour inaptitude le 1/6/2014 ! 2012 à aujourd'hui : 2 chirurgies successives du dos - AVC - bris de matériel nécessitant une 3e chirurgie pour le moment évitée grâce à programme d'activité physique intense Animation d'un groupe d'échanges de malades et aidants dans l'établissement thermal d'Ussat-les-Bains Bénévolat très actif au sein de l'association France Parkinson depuis 10 ans Représentativité publique et défense des intérêts des jeunes parkinsoniens Déléguée départementale (Haute-Garonne) de l'Association France Parkinson depuis septembre 2014 à fin 2016 A partir de janvier 2017 chargée de mission/conseil auprès de la nouvelle déléguée et de relations avec le monde institutionnel, professionnel et associatif au service des malades et de leurs proches, notamment "jeunes"

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Slice of Life |
Mutuelle - Assurance - Comp... |
Détente du corps et de l'es... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | remg276
| Lithothérapie - Les Bienfai...
| fibromyalgie - la minorite ...