COMMUNICATION, RECHERCHE

CONFERENCE FRANCE-ISRAEL, NOUVEAU MATCH AU PROFIT DE LA MALADIE DE PARKINSON

SOURCE

y e

PORTRAIT du Docteur Yechiel Elkabetz

 

Conférence de Yechiel Elkabetz Mardi 24 Juin 2014 à 20 heures organisée en mémoire de Béatrice Birène. « Recherche sur les cellules souches : défis et enjeux » par le Dr. Yechiel Elkabetz du laboratoire des cellules souches pluripotentes et neurales de l’Université de Tel-Aviv.

Le Prof. Yehiel Elkabetz, chef du laboratoire de Biologie des cellules souche pluripotentes neurales de la faculté de Médecine de l’Université de Tel-Aviv a mis au point un système sophistiqué permettant d’aboutir à la fabrication de médicaments susceptibles d’améliorer le traitement de la maladie de Parkinson, voire de la prévenir. L’outil diagnostique élaboré permet d’identifier les comportements anormaux de certains neurones des patients atteints de la maladie, afin de repérer les produits chimiques susceptibles de les combattre, pour les transformer en médicaments.

L’un des objectifs à long terme du groupe de recherche du Prof Elkabetz est de comprendre pourquoi certains neurones des patients atteints de la maladie de Parkinson ou de la SLA (maladie de Lou Gehrig ou maladie de Charcot) dégénèrent et meurent. Pour comprendre ce processus, il est nécessaire comparer des neurones sains à des neurones malades. Le but de la recherche entreprise par les chercheurs du laboratoire est donc d’examiner en parallèle le comportement de neurones développés à partir de cellules souche provenant de donneurs en bonne santé avec ceux émanant de patients souffrant de maladies neurodégénératives.

BON A SAVOIR. Les scientifiques israéliens qui travaillent dans la recherche sur les cellules souches embryonnaires humaines (hESC) sont parmi les meilleurs au monde dans ce domaine. D’après une étude réalisée par la compagnie StemCells, spécialisée en echerches, les chercheurs israéliens sont en deuxième place derrière leurs homologues américains en ce qui concerne le nombre d’articles publiés sur les cellules souches, largement devant le Royaume Uni, la Corée, la Chine, Singapour, l’Australie, la Suisse et le Canada.

Israël a réussi à occuper cette place de choix pendant des années car le gouvernement n’a émis aucune restriction sur la recherche, en dehors d’une interdiction de l’utiliser pour le clonage humain.

Cette politique a été permise par la Loi juive qui est très ouverte à ce sujet et encourage d’ailleurs de telles recherches qui ont le potentiel de sauver des vies. Pour le judaïsme, la vie ne commence pas au moment de la conception, surtout lorsqu’elle a lieu in vitro, mais seulement lorsque l’embryon a 40 jours et qu’il est à l’intérieur de l’utérus.

La cellule souche (ou cellule indifférenciée) est une cellule qui, d’une part, peut donner des cellules spécialisées par différenciation cellulaire et, d’autre part, peut virtuellement se renouveler indéfiniment. Les cellules souches font l’objet de beaucoup de recherches notamment en vue de régénérer des tissus, voire de créer de toute pièce des tissus et organes. Dans un futur proche, les cellules souches pourraient servir à soigner des maladies cérébrales telles que la maladie d’Alzheimer.—

ISRAELVALLEY PLUS

Contact Amis Francais – 5 rue Alfred de Vigny, Paris – tel 01 40 70 18 40

Source: http://www.ami-universite-telaviv.com/index.php/2013-05-26-08-41-53/soutenez-la-recherche

 

Slice of Life |
Mutuelle - Assurance - Comp... |
Détente du corps et de l'es... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | remg276
| Lithothérapie - Les Bienfai...
| fibromyalgie - la minorite ...