RECHERCHE

APRES LE MUCUNA PRURIENS, LE FENUGREC

SOURCE

Parkinson : le fenugrec prometteur

APRES LE MUCUNA PRURIENS, LE FENUGREC dans RECHERCHE 

Une bonne nouvelle venue de l’Inde : le fenugrec fait office de remède d’appoint végétal dans la maladie de Parkinson.

Les patients atteints de la maladie de Parkinson se voient habituellement prescrire de la lévodopa (L-Dopa). En cas d’administration prolongée, des effets secondaires surviennent fréquemment. Des scientifiques indiens, dans leur recherche de remède d’appoint végétal, ont découvert le fenugrec (Trigonelle foenum-graecum).
Les graines de cette plante, généralement utilisées comme épices, possèdent des propriétés anti-inflammatoires, anti-oxydantes et protègent les cellules. Dans le cadre d’une étude en double aveugle, 50 personnes souffrant de la maladie de Parkinson, âgées de 18 à 70 ans, ont absorbé deux fois par jour pendant six mois un comprimé de 300 mg de fenugrec ou un placébo, en plus de la lévodopa. La répartition dans les deux groupes a été faite de manière aléatoire. Au final, les symptômes spécifiques à la maladies se sont remarquablement améliorés dans le groupe ayant absorbé le fenugrec. Cinq personnes parmi les 23 patients de ce groupe ont même vu le statut du stade de la maladie s’améliorer ; tandis que dans le groupe placébo, une seule personne sur 19 était concernée par cette amélioration.
Les scientifiques pensent que l’extrait végétal freine l’altération des neurones réagissant à la dopamine, pouvant retarder ainsi l’évolution de la maladie. Le mécanisme d’action exact ainsi que les effets à long terme de l’extrait de fenugrec doivent être approfondis dans des études portant sur un plus grand nombre de participants.      
Source : medical-tribune.de

Slice of Life |
Mutuelle - Assurance - Comp... |
Détente du corps et de l'es... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | remg276
| Lithothérapie - Les Bienfai...
| fibromyalgie - la minorite ...