ACTIVITES LOCALES, COMMUNICATION

FRANCE PARKINSON EN DORDOGNE

 

Lors de la dernière réunion avec France Parkinson.

Lors de la dernière réunion avec France Parkinson. (photo dr)

FRANCE PARKINSON EN DORDOGNE dans ACTIVITES LOCALES trans
Depuis bientôt un an, Christian Lanneau est délégué local du comité de l’association France Parkinson pour la Dordogne (1).

Cette association, reconnue d’utilité publique en 1988, favorise la recherche, soutient les malades et aidants, et renforce le lien entre malades et différents intervenants. 150 000 personnes sont atteintes de la maladie de Parkinson en France.

60 malades en DordogneEn Dordogne, on dénombre 60 malades reconnus. Christian Lanneau lutte contre cette maladie depuis plusieurs années dont il est lui-même atteint. Au quotidien, son action au sein du comité départemental est de trouver des solutions et d’accompagner les malades à vivre mieux et plus longtemps avec cette maladie. Il reçoit beaucoup d’appels d’autres malades. Leurs échanges portent sur les aspects pratiques de la vie quotidienne et le regard des autres : l’élocution est laborieuse, les gestes sont lents et un grand sentiment d’impuissance font que les malades prennent sur eux et font beaucoup d’efforts pour accomplir ce qui est naturel pour nous.

Ce Tocanais, atteint depuis quatre ans, parle avec grande humilité de ses activités pour ne pas se laisser « diriger » par la maladie. Il se bat pour que les autres malades ne restent pas isolés. Son combat se veut aussi pour améliorer la vie des aidants et soulager leur rôle. Nombre d’entre eux sont l’époux ou l’épouse du malade. Il prône la nécessité de créer un centre d’accueil de jour qui permettrait aux malades de participer à des activités motrices et ludiques (ateliers de chant, danse, découpage…). Ce serait également l’occasion de regrouper dans ce centre des intervenants spécialisés comme des neurologues, trop peu présents en Dordogne (cinq en tout).

DépistageEn décembre, une vingtaine de personnes ont participé à une réunion organisée à Tocane où malades et aidants ont pu se retrouver. Trois orthophonistes y étaient associés.

Après beaucoup de questions, l’heure du déjeuner a permis à chacun de s’exprimer davantage. Des chants, des poésies et des débats philosophiques ont ponctué ce moment.

La maladie de Parkinson touche surtout les hommes de la soixantaine, mais n’épargne pas une population souvent jeune (dès 20 ans) mais qui reste encore mal connue. C’est pour cela que chaque personne malade doit se faire connaître. Des permanences sont assurées à la Maison des usagers au centre hospitalier de Périgueux, le deuxième lundi et le quatrième mardi du mois, de 10 à 12 heures.

(1) Christian Lanneau est à l’écoute au 05 53 90 75 05 ou par mail à lanneau.christian@orange.fr. À noter que le 11 avril, ce sera la Journée mondiale de la maladie de Parkinson. Contact : www.franceparkinson.fr.

SOURCE : Sud-Ouest

Slice of Life |
Mutuelle - Assurance - Comp... |
Détente du corps et de l'es... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | remg276
| Lithothérapie - Les Bienfai...
| fibromyalgie - la minorite ...