RECHERCHE

DES CHIENS COBAYES POUR L’INTOXICATION AU MERCURE

husky2131.jpg

En s’accumulant dans l’organisme, le mercure tend à limiter les effets bénéfiques des antioxydants, ont découvert des chercheurs de l’Université d’Alaska Fairbanks en étudiant des chiens de traîneau.

Les scientifiques ont constaté que plus l’accumulation de mercure est importante, et moins les antioxydants peuvent jouer leur rôle protecteur sur les cellules. Ce faisant, l’oxydation peut endommager les cellules ou les détruire. Les scientifiques estiment que cela peut avoir un impact dans le développement de la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson et le diabète.
Les auteurs de ces travaux ont étudié un groupe de 12 chiens husky dans quatre villages le long de la rivière Yukon. La moitié des chiens ont été alimentés avec de la nourriture industrielle, alors que les autres continuaient à consommer leur nourriture traditionnelle, comme du poisson, de l’ours, de l’orignal.

Au bout de deux mois, les chercheurs ont prélevé puis analysé des échantillons sanguins des animaux, afin d’évaluer les concentrations de mercure dans le sang.

Ils ont constaté que les bénéfices de l’alimentation traditionnelle étaient supérieurs à ceux de la nourriture fabriquée industriellement. «Cependant, le taux de mercure doit être contrôlé, car il a des effets dommageables sur la santé», indique l’auteur principal de ces travaux, Kriya Dunlap.

Novembre 2011

SOURCE : Canoë

Slice of Life |
Mutuelle - Assurance - Comp... |
Détente du corps et de l'es... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | remg276
| Lithothérapie - Les Bienfai...
| fibromyalgie - la minorite ...