RECHERCHE

NOUVELLE PISTE POUR LA MALADIE DE PARKINSON

Le professeur de l’UNIL Jürg Tschopp a fait une nouvelle découverte importante. Certaines maladies neurodégénératives pourraient être causées par un mécanisme inflammatoire. Huit ans après avoir mis en évidence le rôle de l’inflammasome, complexe moléculaire responsable de l’inflammation, le professeur lausannois Jürg Tschopp, chercheur au département de biochimie de l’Université de Lausanne, a découvert que l’inflammasome pourrait aussi jouer un rôle dans ces maladies. Ses travaux viennent d’être publiés dans la revue Nature . Des mutations responsables d’une hyperactivité de l’inflammasome causent des maladies inflammatoires chroniques. Des médicaments parviennent à bloquer cette action, soulageant les patients affectés. L’inflammasome est également impliqué dans la goutte ou le diabète de type 2.L’équipe du professeur Jürg Tschopp a mis en évidence le rôle des mitochondries (centrales énergétiques des cellules). On sait que certaines maladies neurodégénératives sont causées en partie par des défauts dans le système de recyclage des mitochondries endommagées. Les découvertes du professeur Tschopp ouvrent peut-être de nouvelles voies dans le traitement de maladies comme Parkinson et Alzheimer.

F. BG avec ATS (journaliste 24heures)

06.12.2010

SOURCE : 24 heures santé

Slice of Life |
Mutuelle - Assurance - Comp... |
Détente du corps et de l'es... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | remg276
| Lithothérapie - Les Bienfai...
| fibromyalgie - la minorite ...