VIE QUOTIDIENNE

PRESSE : CE QUE LA SCIENCE NOUS DIT DU BONHEUR

Lu dans « Sciences et Avenir » de juin 2010.

En 2008, l’université de Nebraska a passé au crible les dossiers de santé de 10 000 adultes australiens entre 2001 et 2004 : parmi eux, ceux qui affirmaient être satisfaits de leur vie étaient 1,6 fois plus nombreux à être en excellente, très bonne ou bonne santé en 2004, sans tenir compte de l’âge, du tabagisme, de la pratique du sport ou de la consommation d’alcool !

Mais sommes-nous prédisposés à être heureux ? Si des études récentes ont montré chez certains des aptitudes au bien-être (liées à la longueur d’un gène : le 5HTT), il n’y a pas de fatalité : on peut apprendre à vivre mieux.

Etre heureux transforme le cerveau par l’activation de différents circuits cérébraux :

  • de la récompense  (dopamine)
  • des vecteurs de confiance et de soulagement (ocytocine et endorphine)
  • de la voie de la sérénité (sérotonine)
  • de l’excitation et de l’action (noradrénaline) et

il s’agit de STIMULER ces circuits à l’aide de moyens simples comme le SPORT (régulier et adapté : également essentiel pour entretenir voire rétablir notre mobilité), l’EMPATHIE (capacité à se mettre à la place de l’autre,  que nous réclamons davantage de notre entourage…), la CREATIVITE (nous savons tous que de nombreux malades développent des capacités créatrices grâce probablement à l’apport de dopamine des traitements) ou le CONTACT avec la NATURE (sûrement moins génératrice de stress qu’un mur de chambre ou de bureau).

Bon, je vous laisse car je dois partir arpenter les chemins de campagne autour de chez moi avec mes bâtons et mon casque-walkman sur les oreilles en pensant bien à vous tous !… Bonne idée, non ?

Corinne

 

Slice of Life |
Mutuelle - Assurance - Comp... |
Détente du corps et de l'es... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | remg276
| Lithothérapie - Les Bienfai...
| fibromyalgie - la minorite ...