RECHERCHE

WEB : L’INSERM CONFIRME LE LIEN ENTRE LA MALADIE DE PARKINSON & LES PESTICIDES

http://www.inserm.fr/thematiques/sante-publique/faits-marquants/exposition-aux-pesticides-et-maladie-de-parkinson

Elbaz A, et al. Ann Neurol 2009 ; 66 : 494-504

 

 

Association entre maladie de Parkinson et exposition aux insecticides organochlorés  chez les hommes, en fonction du nombre d'années cumulées d'exposition (médiane=16 ans)

Association entre maladie de Parkinson et exposition aux insecticides organochlorés chez les hommes, en fonction du nombre d’années cumulées d’exposition (médiane = 16 ans)

La maladie de Parkinson (MP) est une maladie neurodégénérative dont la prévalence est d’environ 1,5 % après 65 ans. Elle est d’origine multifactorielle, impliquant des facteurs de risque environnementaux et génétiques. Le rôle de l’exposition professionnelle aux pesticides a été évoqué quand des syndromes parkinsoniens sont survenus après intoxication par le MPTP, dont la structure chimique est proche de celle de l’herbicide Paraquat. Des études épidémiologiques avaient montré que le risque de MP était multiplié par 1,5 à 2 en cas d’exposition professionnelle aux pesticides sans qu’un type de pesticide n’ait pu être incriminé. L’équipe emmenée par Alexis Elbaz (unité Inserm 708, Université Pierre-et-Marie-Curie) a cherché à caractériser cette relation en étudiant un groupe de personnes fortement exposées aux pesticides, affiliées à la Mutualité sociale agricole (MSA). En conduisant des entretiens très détaillés à l’aide de médecins du travail de la MSA et en collaboration avec le Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations (unité Inserm 1018, Université Paris-Sud), ils ont comparé les profils d’exposition de 224 cas atteints de maladie de Parkinson et de 557 sujets témoins. L’exposition aux insecticides, en particulier aux organochlorés, semble plus fortement associée au risque de maladie de Parkinson parmi les hommes, un risque qui augmente avec l’intensité de l’exposition. Ces résultats soulignent l’importance de l’éducation des agriculteurs pour l’utilisation des pesticides et soulèvent la question du rôle de l’exposition à plus faible dose.

 

A propos de Corinne

58 ans mariée avec Serge (depuis 37 ans) 3 enfants : Sonia 34 ans - Jérémie 31 ans - Marine 24 ans Lieu de vie : Région toulousaine 1ers symptômes de la maladie de Parkinson à 41 ans Diagnostic de maladie de Parkinson à 42 ans (depuis 17 ans) Interruption de carrière professionnelle et mise en invalidité 2e catégorie à 49 ans (depuis 9 ans) transformée en retraite pour inaptitude le 1/6/2014 ! 2012 à aujourd'hui : 2 chirurgies successives du dos - AVC - bris de matériel nécessitant une 3e chirurgie pour le moment évitée grâce à programme d'activité physique intense Animation d'un groupe d'échanges de malades et aidants dans l'établissement thermal d'Ussat-les-Bains Bénévolat très actif au sein de l'association France Parkinson depuis 10 ans Représentativité publique et défense des intérêts des jeunes parkinsoniens Déléguée départementale (Haute-Garonne) de l'Association France Parkinson depuis septembre 2014 à fin 2016 A partir de janvier 2017 chargée de mission/conseil auprès de la nouvelle déléguée et de relations avec le monde institutionnel, professionnel et associatif au service des malades et de leurs proches, notamment "jeunes"

2 Réponses à “WEB : L’INSERM CONFIRME LE LIEN ENTRE LA MALADIE DE PARKINSON & LES PESTICIDES”

  1. Le 5 juillet 2010 à 12 h 29 min braffy a répondu avec... #

    sos !!!!
    a ttes les personnes parki .
    je m appel laura , j ai 18 ans et demi et je suis mp depuis l age de 9 ans .
    j aimerai avoir des conseil des bons plan des adresse internet ou non point de vu admnistratif car je suis pommé !!!!
    je vous laisse mon adresse email katia.laura@hotmail.fr
    tt conseil sera bon a prendre merci
    et grosses bises a corine !!!

  2. Le 24 juin 2010 à 20 h 03 min Santé Médecine a répondu avec... #

    C’est effectivement une étude intéressante. La relation entre insecticides et maladie de Parkison (et d’autres maladies également d’ailleurs) a parfois été évoqué sans pour autant que des éléments de causalité concluant aient pu être fourni.
    Que l’INSERM se penche sur la question et mette en lumière une relation entre les deux et encourageant, et espérons le, encouragera la prise de mesures préventives.

Ajouter votre réponse

Slice of Life |
Mutuelle - Assurance - Comp... |
Détente du corps et de l'es... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | remg276
| Lithothérapie - Les Bienfai...
| fibromyalgie - la minorite ...